Nuclear Free Seas Floatilla 2002

Nuclear Free Seas Flotilla
Actualités

Nuclear Free Seas Floatilla 2002
Accueil Actualités Photos Flotille Agir Plutonium Contact
Dernières infos | Communiqués de presse | Journal de bord | Archives

Fin du premier round

08 octobre 2004 - Cherbourg
Fin du premier round, la flottille pour une mer sans nucléaire était présente dans le port de Cherbourg à l'arrivée des 140 KG de plutonium sur Pacific Pintail. Point d'orgue de cette campagne pour nous. Nous avons passé toute la nuit à 7 bateaux, virant et contournant une zone délimitée par injonction préfectorale doublée d'un référé d'AREVA et de l'armateur des cargos.

Ainsi donc, voici l'aveu, qu'une société française peut s'acheter le silence de ses concitoyens pour la modique somme de…75000 EUROS par infraction constatée. D'où la première pollution du nucléaire à savoir la démocratie et la liberté de manifester en danger et une certaine forme de corruption des esprits…

Ainsi donc la preuve est faite que l'énergie nucléaire implique un dispositif policier et militaire incroyable, commandos de marine, gendarmeries, CRS canal historique, RG et j'en passe habillés tout de noir, présents à bord des cargos. D'où l'aveu que le nucléaire est tout simplement dangereux et pousse notre pays pour l'occasion très policé, dans une ère d'insécurité industrielle, née de l'aveuglement des responsables politiques locaux encore éblouis par la manne présentée par AREVA… « Mords la main qui te nourrit » dit une pièce de théâtre…

Pour nous opposer au mépris, au mensonge, à la cupidité, à l'orgueil, une flottille est née qui comporte près de 70 inscrits, les comptes seront faits d'ici quelques jours…

18 étaient présents en rade de Brest le 26 septembre, nous étions 9 à Cherbourg avant qu'Eugène Riguidel ne fut arrêté sur la « Rieuse » puis 7, décidés à rester jusqu'au bout pour informer les citoyens de cette monstruosité qui consiste à transporter des produits aussi dangereux pour l'Humanité sur les mers et ensuite sur nos routes, au mépris de toute concertation…

Nous étions là, simplement, comme des citoyens vigilants pour tous ceux qui ont eu à souffrir de cette folie, pour ceux de Tchernobyl, pour ceux qui ont été exposés « imprudemment » pendant les essais militaires français, pour tous ceux qui seront à proximité de ces convois pour réclamer un vrai débat sur l'énergie, pour que cesse cette fuite en avant, telle une course d'apprentis sorciers que l'appât de profits a rendu fous…

En attendant un bilan un peu plus complet, merci à tous de la NUCLEAR FREE SEAS FLOTILLA, un grand salut à ceux de Nouvelle Zélande, D'Irlande, des Etas-Unis, la lutte continue avec maintenant les flottilles françaises de Cherbourg, Brest, Caen, Dunkerque,...

Hauts les cœurs

Philippe Maréchal - Capitaine de l'AKELA

Copyright © 2004 @ctiveWEB NZ Ltd, All rights reserved